EXERCICE PRATIQUE: L'arrêt sur posture

24 septembre 2021

Cet exercice permet d’accroître la conscience de votre corps, de votre manière de l’habiter, de vos tensions, et de favoriser une détente naturelle.

A partir du moment où vous commencez à lire cette ligne et les suivantes, ne bougez plus… Laissez seulement vos yeux bouger pour suivre les indications suivantes :

1. La pratique

1) Après avoir lu cette première consigne, fermez les yeux quelques instants pour mieux sentir votre corps, votre position, pour prendre conscience de votre posture… Ensuite vous ouvrez les yeux pour lire la consigne suivante.

2) Dans une attitude de non-jugement, tout en restant immobile, prêtez votre attention à l’endroit de votre corps qui, en ce moment, peut être le moins confortable, le plus en tension…. Fermez les yeux pour mieux ressentir, puis reprenez votre lecture.

3) En contact avec vos sensations corporelles, vous allez bouger tout doucement, pour évoluer très lentement, vers une posture qui vous soit plus confortable, plus agréable. Laissez-vous guider par vos sensations corporelles, sans préméditer vos mouvements. Après avoir intégré cette consigne, fermez les yeux pour l’appliquer. Quand vous êtes installé dans votre nouvelle posture plus confortable, ouvrez les yeux pour lire la consigne suivante.

- 4) Vous allez fermer les yeux pour profiter de cette nouvelle position de votre corps. Accueillez-vous sans juger, sans analyser, simplement en étant disponible aux sensations, dans l’instant. Appréciez le confort amélioré que vous ressentez à présent dans votre corps. Vivez l’instant des sensations, sans rien chercher de particulier. Acceptez d’être dans le présent de votre corps.

Ensuite, vous remobiliserez vos membres jusqu’à vous étirer. Vous vous laissez soupirer, bailler… Puis, vous reprenez votre activité.

2. Les vertus

Cet exercice de « l’arrêt sur posture » mérite d’être régulièrement pratiqué.Il conduit à une meilleure conscience du corps, des tensions, des sensations. Avec l’expérience, il peut s’exercer les yeux ouverts, dans différentes circonstances de la vie quotidienne. Il devient alors une « gymnastique invisible » qui favorise d’une manière appréciable la conscience de soi et l’écoute des messages du corps au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

bookphone-handsetcalendar-full linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram